LES COCOTTES POLYGLOTTES

au chœur du quartier de Kervénanec

 

L'histoire se déroule dans le quartier de Kervénanec à Lorient. Un endroit précieux pour nous! En effet, Casseroles a été en parti conçu dans ses antres en 2014 (à la Balise, fabrique culturelle et artistique) et depuis des rencontres ont eu lieu et un chœur d’habitantes et née, les Cocottes polyglottes !

 

Tout a commencé en 2014 où au cours d’une résidence de création et en regardant plusieurs mamans aller chercher leur enfant à l’école (la Balise est collée à  l’école du quartier) nous nous sommes mise à rêver un projet un peu fou : rencontrer des femmes habitants le quartier et venants d’ailleurs afin de constituer un groupe de femmes voulant chanter et cuisiner les saveurs du quartier.

Deux ans plus tard,  après plusieurs passages dans le quartier à l’occasion d’accueis périscolaires parents-enfants notamment, différents concerts, ateliers de cuisines pour le repas de Noël etc… et avec la grande complicité du service culture de proximité de la mairie de Lorient et de Maison pour Tous, un groupe s’est constitué.

Au cœur du projet, 5 femmes : une kurde, une créole, une marocaine, une russe et une philippine habitants le quartier.

Autour d’elles une petite dizaine d’autres habitantes du quartier animées par la curiosité.

Au programme : plusieurs ateliers de cuisines autours des recettes confiées par ces premières. Des moments privilégiés, où on se parle en coupant des oignons et où on s’apprend des choses.

Au fur et à mesures de ces ateliers, une intimité se crée, on se connait, on se fait confiance et on se raconte. Pourquoi chacune est partie ? Dans quelle condition ? Avec quel espoir et quelle crainte ?  Comment chacune a mené sa vie ? Les langues se délient, on s’autorise des pleurs, des rires et la vie est là ! A la fin, de chaque atelier, une femme propose une chanson, qu’on met soigneusement de côté…. Nous nous régalons dans tous les sens du terme, et un carnet de recette du monde de Kervénanec constitué d’une vingtaine de recette peut déjà voir le jour.

 

Puis viennent les ateliers de chants ! On sort de la cuisine pour aller dans la salle de spectacle du quartier. Nous travaillons les chants confiés par ces dames en s’amusant le plus possible avec de nouveaux arrangements duodubesques. Et puis, après plusieurs mois de travail, de concentration et de papotage, nous sommes prêtes ! Les cocottes Polyglottes font leur premier concert devant une salle comble d’habitants !

L’histoire n’est pas finie. D’autres concerts sont à venir, dans le quartier… mais pas que !